Comprendre le digital

Quelles sont les bases du SEO ?

Qui dit digital, dit être visible. La base de la base passe par l’indexation et le référencement sur les moteurs de recherches. Et pour cela, il va falloir travailler votre SEO !

L’indexation, comment ça fonctionne ?

Lorsque vous mettez votre site en ligne, les robots des différents moteurs de recherche (Google, Bing, Qwant, Yandex …) vont venir crawler votre site. En gros, ils vont venir lire les pages de votre site et les classer en fonction de différents critères. Parmi ces critères, il y a le thème de votre page (qui passe par les mots clés), les différentes balises que vous allez ajouter (une adresse, un système de notation, …), le code de vos pages, etc et il va le référencer (le garder en mémoire). 

Lorsqu’un utilisateur va chercher une information en tapant un mot clé, le moteur de recherche va faire fonctionner son algorithme et des liens vont s’afficher en fonction de la pertinence de la page. Donc plus la page est pertinente pour répondre à la question de l’internaute, plus elle apparaîtra haut dans les résultats. 

Le but est bien sûr d’apparaître dans les trois premiers résultats pour avoir plus de chance d’être consulté et d’éviter la deuxième page au maximum.

Les bases du SEO

Les robots reviennent de temps en temps sur le site sans que vous ne puissiez contrôler leurs fréquences. Toutefois, une chose est sûre, plus votre site changera, plus ils reviendront fréquemment. Pour cela, il va falloir écrire, écrire et écrire encore. 

Ecrire, oui, mais pas n’importe comment. 

Le temps où on bourrait les pages de mots clés est révolu. Aujourd’hui, il faut écrire pour les robots, mais aussi (et surtout), pour les internautes. 

Et c’est ici qu’il faut appliquer les bases du SEO comme des commandements : 

1 – Pour les robots, je hiérarchise mes pages correctement

Une page, c’est un H1 unique ( donc 1 seule balise H1 qui est unique sur l’ensemble du site). Ce sont des H2 et des H3 organisés de façon pyramidale (ne faites pas h1 – h3 – h2 mais bien h1 – h2 – h3 – h2 – h3). 

Evitez de rentrer trop profondemment dans les headings (h6, c’est très profond et ça suggère que la page est complexe). 

2 – Pour les utilisateurs, j’écris un texte compréhensible

Une page, c’est un thème et des paragraphes compréhensibles qui répondent à une demande. Il faut qu’à la fin de la lecture, l’utilisateur ai la réponse à sa question. Sans quoi, il ne reviendra pas sur votre site. 

3 – Pour les robots, j’ajoute mes mots clés.

Une page, ce sont des mots clés. Autrefois (en 2014-2015) on conseillait 1 mot clé principal et 4 ou 5 mots clés secondaires qu’il fallait répéter. Je ne suis pas sûre que cette règle soit toujours efficace, mais lorsqu’on débute, c’est toujours bien de se restreindre à un nombre de mots clés limités. Ça aide. 

Préférez donc 1 mot clé principal qui sera dans votre titre, vos sous titres etc et 4 ou 5 mots qui vont permettre d’expliquer, qui vont mettre en contexte votre mot clé principal. 

Ne répétez pas vos mots clés dans toutes vos phrases pour éviter que cela ne devienne indigeste et préférez de longs textes dans lesquels vous allez pouvoir les disperser. Plus votre page sera longue et contiendra beaucoup de mots, plus vous aurez des chances d’être sur le podium. 

=> Je vous laisse un article très intéressant de SEM Rush concernant le nombre de mots qu’il faut dans vos pages. https://fr.semrush.com/blog/longueur-ideale-texte-pour-le-seo/

4 – Pour les utilisateurs, je structure mes paragraphes.

Si vos textes sont longs et organisés, vos utilisateurs pourront trouver rapidement la réponse à leurs questions. Préférez donc des paragraphes courts, titrés qui iront droit à l’essentiel. 

5 – Pour les robots et pour les utilisateurs, je travaille mes balises “meta”.

Vos pages pourront être formidables, si, lorsque vous apparaissez sur les résultats de recherche, personne ne clique sur votre lien, tout cela n’aura servi à rien. Et pour donner envie aux utilisateurs, il va falloir travailler deux balises : la meta title et la meta description.

Le SEO, évolutif mais avec des bases qui ne changent pas

Si le SEO est quelque chose de très évolutif et assez obscure, les bases restent quand même valables. Il y a une myriade de livres qui vont vous permettre de comprendre ces bases et de travailler au moins un peu votre SEO.

Je pense surtout aux livres de Olivier Andrieu, papa du SEO français qui sont à la fois simple et détaillés.

L’un de ses livres justement, SEO zéro euros, vous permettra de comprendre comment ça fonctionne dans un livre digeste (aka pas un livre de 900 pages) et ce malgré l’évolution constante. Il met à jour chaque année sa bible « Réussir son référencement web » mais là attendez-vous à un pavé de quelques 900 pages !

Si vous avez un wordpress, il existe beaucoup de plugins pour vous aider à optimiser vos textes. L’un des plus connus et des plus utilisés est Yoast SEO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.